7 avril 1910

Création du Vélo Club Fidelio de Manom.

Président François Captien.

Le but : « une société de cyclotourisme essentiellement axée sur les longues promenades (…) et en hiver sur les matches de « cycle-balle » ».

Le nom : une provocation, pour l’époque, en Lorraine annexée.

Les couleurs : maillot bleu et rouge à bande blanche pour les coureurs.

Veste bleue, chemise blanche et cravate rouge pour les cycle-balleurs.

Fidélio Historique 01

11 juillet 1914

Dissolution du club par les autorités allemandes et confiscation du fanion.

1918

Le club reprend ses activités sous la présidence de Pierre Piernet, vice–présidents Eugène Ettlicher et Louis Mangin, secrétaire Michel Piernet, caissier J.P. Filstroff.

1ᵉʳ août 1920

Les premiers statuts déposés auprès du tribunal de Thionville.

10 juillet 1921

Le Comte de Bertier, maire de Manom remet le nouveau fanion (encore possession du club).

D’un côté du fanion en tissu rouge, un écusson en tissu blanc, sur lequel est fixé une croix de Lorraine en tissu bleu, est entourée de 3 dates : Fondé en 1910, 1912 et 1921 en fils doré.

De l’autre coté : le tissu est bleu, dans un rond en tissu rouge sur lequel est peint une lorraine tenant une bicyclette avec un texte « All Heil » ; autour du rond en lettres dorées, en  haut le nom du club « VÉLO-CLUB FIDÉLIO » et en bas « MANOM ».

Sur la hampe 6 écussons sont cloués :

  • S.A.MANOM, 10 7 1921,
  • Sté THÉATRALE de MANOM 10 7 21,
  • VÉLO CLUB PIGEON KATTENOM 10 7 21,
  • V I italiano UCKANGE,
  • Vélo club L’Hirondelle HETTANGE – VÉLO CLUB Fidélio MANOM,
  • Sportive GARCHE, 10 7 21,

Sur la hampe 3 banderoles sont nouées :

  • une banderole en tissu blanc  « INAUGURATION DU DRAPEAU 10 JUILLET 1921 » en lettres dorées.
  • une banderole faite d’une bande rouge en tissu sur laquelle est brodée en lettres dorées « VC VICTORIA » et d’une bande blanche en tissu sur laquelle est brodé en lettres dorées « UCKANGE 10 7 21 ».
  • une banderole faite de 3 bandes de tissus, 1 bleue, 1 blanche et 1 rouge ; une inscription est peinte en lettres dorées : « CRÉÉ PAR LE VÉLO-CLUB UNION BEUVANGE ».  

13 novembre 1922

1ère compétition toutes catégories.

1924

Président : M. Oberecken, secrétaire M. Morizet. La société se composait de 130 membres dont une vingtaine de coureurs et une douzaine de « cyclistes acrobates ».

Fidélio Historique 02

1932

Président : Joseph Piernet entouré de Lucien Filstroff, Jean-Pierre Mangin et Joseph Him. Les courses se déroulaient sur un circuit Manom-Hettange-Garche-Manom. Les frères Gabriel, Jean-Pierre Weber, Émile et Eugène Divo, Jacques et Émile Oberecken, Louis et Lucien Scholtus, ainsi que Marcel Simon, Léon Leg, Jean Franz et tous les membres du comité, courraient.

1939-1945

L’activité très intense du Fidélio s’interrompt.

1945

Joseph Piernet toujours président.

22 août 1950

Déclaration au Tribunal d'Instance de Thionville sous le n°162 - volume VI.

Comité : 1er Président : Guinet Joseph, 2ème Président : Filstroff Lucien, 1er secrétaire : Klein Marcel, 2ème secrétaire : Benier Jean (fils), 1er caissier : Zaux Georges, 2ème caissier : Dappe Jules, 1er régisseur technique : Legrand Eugène, 2ème régisseur technique : Buchel René, régisseur du matériel : Dappe Jean-Baptiste, commissaire : Divot Jean-Marie, adjoint : Terver Louis et réviseur : Herman Jean ; tous domiciliés à Manom.

1ère course de Manom gagnée par Daniel Leg.

Mars 1951

Reprise des activités du Club avec le même comité. Une vingtaine de coureurs dont Dappe, Delion, Daniel Leg et l’espoir Roland Bohler défendent vaillamment les couleurs du Fidélio dans toutes les compétitions régionales.

Roland Bohler se tue à Terville, en présence de Raymond Thil.

1953

Création du Challenge Roland Bohler.

8 août 1954

Raymond Thil remporte le Grand Prix de Manom. Départ et arrivée au château de La Grange.

Fidélio Historique 03

5 mars 1955

Agrément du Ministère des Sports n° 14428.

1955-63

Le Fidélio, bien qu’animé par MM. Piernet, Kuntzinger, Paradeis, Filstroff, Recht, Jean Herman, Legrand et « l’inusable président Captien » et qui organise une course par an, est mis en sommeil.

1965

Le Républicain Lorrain du 11 août 1965 : « SCT (Société Cycliste de Thionville) a allumé un pétard…il s’agit …tout simplement d’une émigration massive à Manom le 3 octobre … Elle a donc décidé de faire revivre le Club Fidelio de Manom ».

Le tout jeune président de la Société Cycliste Thionvilloise, Raymond Thil propose de s’installer à Manom. Une trentaine de coureurs dont les espoirs Tidu, Felly, Schiller, Feduck rejoignent Wandlin, Sergeant, Reininger et Mantz avec une équipe de dirigeants et quatre commissaires officiels de la FFC et redonnent un nouveau souffle au Club. Il propose et organise des courses : cyclo-cross, cadets, amateurs 3 et 4 et toutes catégories.

Républicain Lorrain du 4 septembre 1965 : « C’est chose faite, … l’ancienne « Société Cycliste Thionvilloise » et le nouveau Fidélio se sont réunis …au café Koelsch pour mettre au point les modalités de continuité du club ».

Comité provisoire, jusqu’à l’assemblée générale de février 1966 : MM. Piernet (Manom) : Président d’honneur, Thil (Manom) : Président actif, Marceau (Thionville) : vice-président (rapporteur), Bovet (St Nicolas-en-forêt) : vice-président technique, Kuntzinger (Manom) : secrétaire, Cree (Basse-Yutz) : trésorier, Garsi (St Nicolas-en-Forêt) : directeur sportif, Felly Julien (Oudrenne) : assesseur, Tidu Louis (Le Konacker) : assesseur.

Les couleurs du club : maillot  blanc à bande rouge, les épaules en bleu avec « Fidélio » brodé en blanc, bande rouge sur la poitrine.

14 novembre 1965

Sous la présidence de Raymond Thil de nouveaux statuts sont déposés.

5 juin 1966

Grand Prix du Souvenir du Maître René Schwartz de Thionville organisé par le Vélo-club-Fidélio  (ex Société cycliste thionvilloise).

1967

Organisation du championnat de Lorraine de cyclo-cross dans le parc du château de la Grange mis à disposition par Mme Sylvie de Sélancy. L’épreuve est remportée par André Wilhem (futur champion de France et vice champion du monde). Lors de cette course révélation de l’espoir local Cailleux.

Le Fidélio organise le grand prix du souvenir René Schwartz et le prix Granata.

Lorsque l'UC Moyeuvre se sépare de son « groupe extra sportifs » ses coureurs (Lhoste, Marcel Hocquaux, Wunsch) rejoignent Liébaut, Wanlin, Tidu, Spierckel, Féduc sous les couleurs manomoises. Mais les Thil, Marceau, Sergeant, Crée, Garsi sont plus heureux de la consécration « des petits » comme Roesch, Spierckel et Roussel que de l'arrivée des vedettes.

Une école de cyclisme est ouverte et tous les dimanches matins, M. Bourguignon, moniteur de l'INS accueille les champions en herbe.
Pour les anciens le club créé une formule « gentlemen ». Au Fidélio, ni vedettariat, ni honorariat, tout le monde se retrouve pour une « philosophie souriante et bon garçon » selon la devise de M. Marceau.

1968

Le club comporte 85 membres, il est le seul à organiser des cyclo-cross dans la région.

23 mai 1969

Création du Challenge Dahlmann de la jeunesse, réservé aux jeunes de 17 ans.

18 novembre 1969

M. Marceau vice-président propose de former un nouveau comité pour les cyclo-sportifs, une discipline nouvelle pour le cyclisme mosellan. M. Frémond est proposé comme archiviste lors de cette réunion du comité.

Section cyclo-sportifs : responsable : M. Bonacci Rosalbino, secrétaire : M. Herman Gérard, trésorier : M. Marc, directeur sportif : M. Garsi.

1970 Année du soixantenaire

60 coureurs (un par 10 années d’existence).

1 équipe cyclo-crosmen, 1 équipe gentlemen, 1 équipe minimes, 1 équipe cadets, 1 équipe séniors, 1 équipe juniors et les sélectionnés dans les championnats de France (1968 Roesch et Spierkel, 1969 Solinski, 1970 Lhoste).

Un article du Républicain Lorrain rappelle que le premier maillot porté par les coureurs du Fidélio était « bleu et rouge avec, inscrit en larges lettres blanches, le mot Fidélio ».

26 août 1971

Création du Grand Prix de Manom.

1973 et 1974

André Wilhem est champion de France de cyclo-cross sous les couleurs du FIDÉLIO.

1974

Le règlement du challenge des clubs mosellans « Marc à la cloche » offert par la Maison Jules Belin (maison de vin à Premeaux  21700 Nuits St Georges).

Ce Challenge récompense le club de Moselle « le plus méritant en ce qui concerne les efforts d’une saison pour le recrutement et les efforts des plus jeunes, de façon à préserver l’avenir du cyclisme ». « Le Vélo Club Fidélio Manom s’en est dessaisi au bénéfice du Comité départemental de la Moselle (FFC) pensant ainsi être plus utile au sport cycliste lorrain grâce à une plus large et plus durable diffusion ».

Le président d’alors est Raymond Thil, La Maison J. Belin est représentée par P. Pépato.

1978

La Moselle compte 2 des 3 plus importants clubs de Lorraine, dont le Vélo Club Fidélio Manom avec 87 licenciés.

Le Comité de Moselle dans le cadre de ses innovations habille une équipe avec des maillots marqués de l’écusson du département. L’équipe participe aux Circuits des Mines avec Boucher du V.C.F Manom. (Rapport moral de l’assemblée générale du Comité de Moselle).

Fidélio premier du Challenge « Marc à la cloche ».

1979

Classement du Challenge « Marc à la cloche ».

1er : Vélo Club Metz.

2ème : Vélo Club Fidélio Manom.

Sur le papier à en-tête du club apparaissent les couleurs : blanc avec bordures rouges. 

1981

Création de la section cyclotourisme par Daniel Lafarge.

7 décembre 1985

Nouveau Président : Calabuig François.

Les statuts sont abrogés et remplacés.

1988

Organisation par le Fidélio du 2ème cyclathon à Guénange.

Feuille à en-tête du Club avec la notation des couleurs : rouge – jaune – rouge.

1989

Organisation de festivités du 9 et 10 septembre par le Vélo-club Fidélio et la section aéromodélisme à Manom.

Dimanche 10 septembre : Matin : course cycliste réservée aux VTT (vélo tout terrain) (…). Les concurrents empruntent le chemin goudronné de la décharge publique, puis le chemin des prairies, le chemin de halage et retour.

Après-midi : Course cycliste (duo manomois) pour la 3ème année (Jérome Vasselin et Raymond Thil arrivent 2ème).

Démonstration aéromodélisme. Stands, jeux cyclistes ouverts au moins de 13 ans.

1990

17 juin 1990 : 80ème anniversaire du Vélo-Club-Fidélio, (compte rendu sur feuille à en-tête avec les couleurs du club : rouge – jaune – bleu).

« Ordre du jour :

  • Organisation d’épreuves cyclistes et cyclotouristiques.
  • Célébration d’une messe souvenir à la mémoire des défunts.
  • Bénédiction de notre drapeau.
  • Concentration cyclotouristique.
  • Épreuve populaire « handicapés » ouverte aux non licenciés ».

1991

19 mai : 1ère Ronde de l’Amitié Européenne.

25 octobre 1992

Une femme est élue à la tête du club, Calabuig Micheline ; au cours de l’assemblée l’article 10 des statuts est modifié.

Daniel Lafarge est le coordinateur de la section VTT.

Janvier 1993

Première affiliation à la Fédération Française de Cyclotourisme FFCT.

1993

Une affiche : « le Vélo-club Fidélio et « ses diables rouges » vous donnent rendez-vous le 13 juin 1993 pour la 3ème Ronde de l’Amitié Européenne ».

1995

Nouveau Président : Serge Boitelle.

1ère mention de la Manomoise : le 9 juin 1995.

1997

Ordre du jour du comité du 16 septembre, entre autres, « La société Sibille a été choisie comme fabricant. « Le design des maillots du Club sera légèrement « repensé » tout en gardant les couleurs actuelles ».


1997-1999

Nouveau Président : Jean-Pierre Baudoin.

2000-2003

Serge Boitelle de nouveau Président.

Octobre 2003

1ère Manomoise VTT proposée par Philippe Pierson.

Nouveau Président : Philippe Pierson.

2005

La Manomoise route et VTT est organisée à la même date.

2007

Création de l’École cyclotourisme VTT ; responsable Philippe Pierson.
N° d’agrément fédéral FFCT 07/291/2009.

Octobre 2009

Suite à l’AG ordinaire : Jean-Luc Gonzalez est élu nouveau Président d’un club de 125 membres dont 23 jeunes et 7 coureurs.

Cet historique a été rédigé par Anne-Marie Mugnier, d’après les informations et documents collectés auprès des sources suivantes :

  • les membres du Vélo Club Fidélio et principalement de Raymond Thil.
  • les archives départementales de la Moselle.
  • les archives du club.
  • les archives municipales de Thionville.
  • le visionnage d’archives à l’INA de Strasbourg.
  • les articles du Républicain Lorrain.